Biodiversité périurbaine dans le quartier de la Torse, le petit peuple des collines

Un petit peuple presque invisible, qui la nuit investit la périphérie d’une ville mouvante, avec par ordre d’apparition, deux chevreuils aux aguets, des sangliers goguenards, deux renards et un papillon de nuit, deux fouines joueuses et probablement un blaireau fatigué…

Une caméra piège a été utilisée et les rushes vidéo ont été assemblés avec un logiciel en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.