Projet logements sociaux rue Pierre de Coubertin

Mis à jour le 2 juillet 2019-

Une réunion a été obtenue le 27 juin avec Mme le maire ainsi que les responsables du projet. En voici le compte rendu:

2019-06-27 CR réunion mairie 27 juin 2019 - Dossier Coubertin

Mis à jour le 23 juin 2019-

A la suite d’une visite sur le terrain avec les responsables du projet le 5 juin, un message a été adressé au président de Pays d’Aix Habitat le 21 juin 2019, récapitulant nos demandes:

CIQ Cézanne Torse 21 juin 2019 à 17:07
À : Maurice CHAZEAU
Cc : Michel Braunstein, Patrick THIVET, Muriel HERNANDEZ , Eddy MAirie GUNTHER, Odile Mairie Bonthoux
Monsieur le Président,
Je reviens vers vous après consultation du bureau et du conseil d’administration du CIQ. Voici les remarques que nous formulons à l’égard de ce projet qui nous paraît devoir faire l’objet des aménagements ci-dessous pour obtenir notre approbation:
– étude d’impact à prévoir en matière de circulation et de stationnement dans l’avenue Pierre de Coubertin
– diminution du nombre de logements prévus, du fait de la localisation du terrain au bout d’une impasse
– positionnement des bâtiments au plus près de la limite des terrains de sport afin de préserver au maximum les espaces verts existants
– détachement des zones classées en N et EBC des parcelles vendues, ou à défaut rétrocession à la Ville
– maintien des cheminements existants de part et d’autre des parcelles vendues ainsi que le long de la Torse
J’attire également votre attention sur le nom du projet indiqué sur les plans qui nous ont été transmis (« Les Parpaillots »). Cette appellation péjorative et inappropriée, quelles que soient ses origines, ne nous semble pas adéquate et ne devrait à notre avis pas être retenue pour nommer un tel projet.
J’ajoute que nous nous associons également pour l’essentiel aux préoccupations du syndicat des copropriétaires de la Tour d’Aygosi, impacté au premier chef par ce projet.
Enfin, et de façon plus générale, nous souhaiterions qu’une étude globale d’aménagement soit lancée sur cet espace Carcassonne, prenant en compte l’intégration des équipements existants, en cours et à venir, et les circulations. Selon nos estimations le nombre de permis de construire en cours avoisine 400 logements ce qui fait un parc de plus de 600 véhicules sur notre secteur.
Cette étude d’ensemble permettra également d’aborder la question du terrain légué par Monsieur Constant, situé lui aussi rue Pierre de Coubertin, dont la destination n’est toujours pas conforme aux dispositions testamentaires qu’il avait prises.
Nous nous tenons à votre disposition afin de vous donner toutes informations complémentaires et aurons l’occasion d’argumenter ces demandes lors de notre prochaine réunion en mairie le 27 juin.
Avec mes meilleures salutations,
Delphine de Guillebon
CIQ Cézanne-Torse

 


Mis à jour le 6 juin 2019-

Un récent article de La Provence du 31 mai 2019 reprend les éléments de ce dossier:

2019-05-31 Coubertin article La Provence

Mis à jour le 29 mai 2019-

Faisant suite à nos demandes de renseignements, Monsieur Chazeau nous répond le 22 mai 2019. Un rendez-vous est pris pour le 4 juin sur le terrain.

2019-05-22 Réponse Chazeau dossier Coubertin

Mis à jour le 25 avril 2019 –

Ce dossier est également abordé dans La Provence du 21 avril 2019 (cf article ci-contre, qui renvoie à notre article ci-dessous)

 


Article du 11 avril 2019:

Le 22 mars 2019 a été votée par le conseil municipal à l’unanimité la délibération 04-05 qui aura un impact important sur notre quartier. Cette délibération concerne la vente d’un terrain municipal de près d’un hectare situé rue Pierre de Coubertin, entre la Halle au Sports et la Tour d’Aygosi. Ce terrain est destiné à être vendu à l’OPH du Pays d’Aix pour un peu plus de 3 millions d’euros, en vue de construire 91 logements sociaux de type PLS* (50%) et PLUS* (50%). Selon l’avis des domaines annexé à cette délibération (p8 ci-dessous), le projet comprend en outre « 120m² de commerces et une pharmacie » ainsi que 109 stationnements sous-terrains et 50 stationnements aériens.

Cette délibération soulève 2 questions:

1 – Zonage: Dans l’avis des domaines il est indiqué que ce terrain, sur lequel se trouve actuellement un parking et une maison abandonnée destinée à être détruite, est classé en UM (zone d’intensification maîtrisée). Selon un montage (approximatif) effectué par nos soins, il apparaît que le terrain vendu est certes dans sa partie haute classé en UM mais que la partie basse en pente est, quant à elle, classée en zones N et EBC (espace boisé classé) qui sont donc non constructibles et qui intègrent notamment un chemin pour piétons et joggers.Ce point pose évidemment question, un courrier a donc été envoyé le 24 avril 2019 à l’élu chargé de l’urbanisme notamment pour savoir pourquoi ces zones non constructibles et susceptibles d’être fermées n’ont pas été détachées de la parcelle vendue, et pour avoir des informations sur la construction envisagée (nombre d’étages, positionnement sur la parcelle…).

2- Destination :
Lors d’une précédente et récente délibération du conseil municipal (04-12 du 31 mars 2017) relatif à la vente d’un terrain destiné à la construction d’un centre de secours, le document de travail joint de l’AUPA indiquait que le terrain ayant fait l’objet de la vente était une « réserve moyen terme pour parking paysager ». Cela soulève une contradiction dans la destination de ce terrain qu’il convient également d’éclaircir, même s’il est bien évident qu’une simple proposition d’aménagement comme celle faite par l’AUPA ne peut rivaliser avec les dispositions du PLU.
2019-03-22 Délib CM vente terrains rue P de Coubertin - Logements sociaux

* Pour information, il existe 3 types de logements sociaux avec des plafonds de ressources très différents:
– PLS (4200€ de revenus mensuels pour un couple avec 2 enfants)
– PLUS (3200€)
– et PLAI (1700€)
Les logements prévus (PLS et PLUS) concernent donc des populations appartenant aux classes moyennes.

9 Replies to “Projet logements sociaux rue Pierre de Coubertin”

  1. Bonjour,
    Je viens d’apprendre totalement par hasard la vente du terrain sis-mentionné. Je suis propriétaire à La Tour d’Aygosi dans l’immeuble qui jouxte le terrain qui vient d’être vendu. Je suis scandalisée qu’un tel projet qui modifie totalement la qualité de vie du quartier de La Torse n’ait fait l’objet d’aucune consultation préalable. A une époque où ou essaie de privilégier la qualité de vie, la qualité de l’air, le maintien d’espaces verts, ce projet est totalement inepte. J’ai acheté cet appartement du fait de la tranquillité de son environnement. Je suis d’autant plus scandalisée que le terrain n’est pas constructible sur sa totalité et qu’il jouxte la rivière de La Torse, et qu’il est prévu d’y mettre des parkings…. sous les yeux et le nez (je pense aux pots d’échappement de dizaines d’habitants du bâtiment. De plus la rue est une impasse, dont les accès sont engorgés par la sortie difficile vers le cours Gambetta. Je n’ose imaginer ce que la construction de 150 parkings va provoquer de bouchons supplémentaires pour le quartier. Quelles sont les actions en justice possibles pour s’opposer à un tel projet ? Je m’y oppose fermement.

    1. Bonjour,
      Merci de votre message, nous avons bien noté votre opposition motivée par la perte de qualité de vie (espaces verts, tranquillité…) et les difficultés de circulation induites. Nous avons en effet pris connaissance de ce projet pour lequel des échanges sont en cours avec les élus et les responsables techniques. Ceux-ci nous ont indiqué qu’il y aurait une étape de « validation par les Elus et les habitants du quartier », comme précisé dans le courrier de Monsieur Chazeau publié dans cet article. Nous sommes donc pour le moment dans une phase de discussion et sommes intéressés de recueillir l’avis des habitants et riverains. N’hésitez pas à vous rapprocher également du président de votre conseil syndical qui est bien au fait de tous les détails de ce dossier. Nous nous efforcerons de vous transmettre sur notre site le plus d’informations possibles sur ce dossier et de faire remonter vos réactions aux responsables au fur et à mesure.
      Bien cordialement.

  2. Concernant l’école de la Torse il n’y a actuellement pas de fermeture de classes grâce aux élèves inscrits par dérogation (jas de Bouffan, …….) donc ces logements sociaux permettront à ces futurs élèves de maintenir les classes à l’école de la Torse

  3. Il faut absolument dégager cette maire et tout son staff : à part tout bétonner au profit de parkings et autres constructions en dehors du bon sens, avec notre argent en plus.

  4. Bonjour à tous,
    Propriétaire à la Tour d’Aygosi, je suis en « première ligne », ainsi que tous les résidents. Notre résidence est déjà saturée de « voitures-tampons », obligeant parfois certains, après avoir « tourné » 20 mn, à se garer a 10 mn de chez eux, sur le parking de l’école du Val st André . Les 2 entrées et sorties de notre résidence sont bouchées, saturées, et on veut encore un peu plus les bloquer?! Notre quartier ne respire plus! Au moment même où chacun se réjouit de l’extension du parc de la Torse, qui va dans le sens de l’écologie, d’un urbanisme résonné, quel est le sens de ce projet?! Comment se fait-il qu’au sein même de la Tour d’Aygosi, presqu’aucun résident ne soit au courant..? Certains le sont visiblement, si, car je n’ai jamais vu autant d’appartements à la vente dans cette résidence…….
    Pourquoi aucune lettre de pétition ne circule-t-elle dans notre quartier ? N’y aura-t-il plus que les habitants de l’avenue des écoles militaires qui vont être épargnés par les nuisances? Nous avons deja la future caserne de pompiers, la fête foraine…91 logements et des commerces… c’est la fin du peu de tranquillité qui nous restait! Ces logements et ces commerces impacteront forcément ceux qui se croient peut-être « à l’abri », de l’autre coté du parc, à commencer par ceux dont les enfants sont scolarisés à la petite ecole de la Torse…
    Je comptais écrire une lettre à la mairie pour proposer autre chose sur cet emplacement, un projet bien plus en adéquation avec ce poumon vert qu’est le parc de la torse, et qui reste dans l’esprit d’un espace populaire, comme la mairie semble le souhaiter.: des jardins partagés, comme les mairies de Venelles et Rousset l’ont fait et qui ont un grand succès. Pourquoi pas?!
    Y aurait-il moyen de rencontrer des membres du CIQ pour discuter de ce problème et voir quelles actions pourraient être envisagées ?

  5. Toujours les mêmes erreurs décisions UBUESQUES de la part des Politiques et Urbanisme . On joue au Monopoly en plaçant sans PLAN DE CIRCULATION.. Aucune expertise…le quartier est saturé et pollue . Très difficile pour rejoindre le cours Gambetta depuis RICM.. entre autre.
    Il ne faut pas oublier les projets en cours dans le quartier . GRAND TRIBUNAL . PÔLE ARTS ET MÉTIERS . POMPIERS .
    DIVERS IMMEUBLES.. ET PROJET POLYCLINIQUE QUI A ÉTÉ VENDU ..
    Il est temps d agir … de réfléchir avant tout projet .

  6. Je trouve scandaleux que nous la mairie ne nous ai pas informés de ce projet. Le parc est un espace nature apprécié de tous les aixois. Il est inconcevable que l’on puisse construire 91 logements et certainement couper des arbre, supprimer des chemin de promenades et de courses . Pour des questions de profits on dénature un tel espace de verdure, tout ça en sourdine sans que les habitants aient été consultés..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *