Projet immobilier rue de Coubertin: 48 logements en R+2

Mise à jour du 22 mai 2022

Lors d’une récente réunion le 17 mai 2022, nous avons à nouveau pu échanger avec le promoteur AIC Provence sur la version revisitée à la baisse du projet qu’ils prévoient entre l’avenue des Déportés et la rue Pierre de Coubertin. Voici les quelques éléments importants à retenir qui nous ont été communiqués:

  • Diminution d’un étage : passage de R+3 à R+2, soit de 13m à 9,4m à l’égout
  • Diminution du nombre de logements, passant de 70 à 66 puis à 48 logements pour garantir une meilleure insertion du projet dans son environnement
  • Emprise au sol identique, la rampe d’accès au praking souterrain ayant été considérée dans cette nouvelle version comme surface d’emprise par l’urbanisme
  • 109 places de parking (2,3 places par logement) dont 10 places visiteurs en surface
  • 62% terrain d’espaces verts (contre 40% imposés par le PLU) dont plus de 50% en pleine terre
  • Accès piéton vers les Déportés conservé, avec cheminement ne passant plus derrière les bâtiments mais plutôt devant, avec traversée du parc (masse boisée à conserver identifiée au PLU)
  • Garage à vélo conservé mais salle commune envisagée non réalisable finalement avec cette jauge réduite
  • Prix prévu 7000€ / m²
  • L’acquisition se fait sous condition suspensive du permis de construire et celui-ci n’est pas encore obtenu. La deadline est le 12 juillet 2022. Le projet nouvelle mouture passera en commission urbanisme le 30 mai 2022
  • Démarrage travaux au plus tôt janvier 2023, plus probablement au printemps ou à l’automne 2023… c’est à dire au même moment que le début des travaux du SDIS (future caserne) qui auront lieu juste en face !
Assiette foncière du projet (encadrée en rouge) avec sa masse boisée à conserver (entourée en vert)

Article du 22 novembre 2021

Le CIQ St Pierre Carcassonne et le nôtre ont été conviés par le promoteur AIC Provence, le 18 novembre 2021, à une réunion conjointe. L’objectif: nous exposer le nouveau projet immobilier en gestation entre l’avenue des Déportés et la rue Pierre de Coubertin, et recueillir nos réactions. L’occasion pour nos deux CIQ d’échanger sur ce projet et sur les défis auxquels font face nos deux quartiers, étroitement liés. Vous en saurez plus en lisant le compte-rendu de cette réunion ici:

2021-11-18-CR-reunion-AIC-Provence-18-novembre-2021

6 Replies to “Projet immobilier rue de Coubertin: 48 logements en R+2”

  1. Nous sommes tous inquiets pour la circulation car dans le quartier chaque parcelle est mangé par des promoteurs,
    Depuis des années ce problème est récurent . Le quartier est pollué. Doit on inviter des élus à venir constater aux heures de pointe ?? Il y une autre question qui se pose , la sécurité, et je pense que c est un problème que nous devons poser ?
    Si un incendie, ou autre incident important, que les rues ricm, fontenaille, courbertin , sont saturées, qu’elles sont les voies, une issue de sortie ? Vu la densité de la population nous serons coincés . Il est temps de demander aux élus ainsi qu à la sécurité de nous certifiés que tout est conforme.
    D autre part les permis de construire sont acceptés certes mais le trottoir ricm n est pas conforme et non adaptés aux handicapés, poussettes…. ?? D autre part n oublions pas que sous la rue du ricm il y a un souterrain de 15 m de profondeur jusqu a rue ste victoire…

    1. Bonjour
      Le problème ne sont pas les promoteurs mais la qualité des constructions. Le remplacement de bâtiments hétérogènes n’est pas une mauvaise chose, surtout du point de vue énergétique.
      L’état des voieries reste entier en effet. Une réflexion globale est nécessaire.
      Cordialement

    2. Bonjour,
      La circulation du Cours Gambetta devient de plus en plus insupportable.
      J’ai pu faire l’objet de nombreux refus de priorité alors même que j’étais en train d’emprunter le passage piéton. Je me retrouvée prise en « sandwich » entre deux voitures qui ont à peine ralentie.
      Les promoteurs ont trop de droits et construisent à outrance sans consulter les riverains notamment au 41 Cours Gambetta et au 53 Cours au delà de ce que le Cours est en capacité d’absorber. Comment un permis de construire annulé déjà 2 fois en dernier recours par le Tribunal de Marseille peut il être à nouveau représenté ?
      Comment une démolition peut elle être engagée au risque de fragiliser les deux anciennes copropriétés mitoyennes.
      Comment se fait il que le permis de construire ne peut il pas être consulté sachant qu’il est question de 15 logements? Au départ il était question d’un garage souterrain dont il n’est plus question à priori sur le site de l’urbanisme.
      Quand à l’âge des copropriétés elles sont mieux conçues avec de beaux matériaux et de beaux volumes l’enjeu est la rénovation énergétique qui comprend la remise aux normes des canalisations du bâtis du système de chauffage de l’individualisation du chauffage par des professionnels dignes de ce nom… Et d’être accompagné par des professionnels dignes de ce nom afin de pouvoir toutes les informations nécessaires pour faire les bons choix les bons investissements, bénéficier des bonnes aides et réaliser des économies le but étant de participer à limiter le rejet de Co2 dans l’atmosphère seulement voilà les Syndics n’y connaissent rien. Ils pratiquent de la gestion industrielle 1 gestionnaire pour 40 copropriétés. L’ancien est laissé à l’abandon c’est plus facile. Ils réalisent leur chiffre d’affaires sur les travaux des copropriétés si bien qu’ils ne sentent pas plus investis, engagés dans la qualité de leur gestion.
      Aix a accepté 2000 projets en trop de ce Aix est en capacité d’absorber. L’âme et l’art de vivre de notre ville ne sont respectés. Je ne reconnais plus ma ville.
      Une de mes amies recevait 10 visites par jour de promoteurs différents parce que la maison se situe sur un terrain de 1200 m2. A un moment donné, stop. Tout cela va à l’encontre de la lutte contre le réchauffement climatique.
      Cela dit c’est une démarche bienveillante et pleine de bon sens et dans l’intérêt de tous. Bravo

      1. Bonjour Madame
        Je ne sais quoi vous dire. Moi même j’habite le cours Gambetta et j’avoue que c’est compliqué pour moi quand je suis piéton et tout aussi compliqué quand je suis en voiture. C’est la jungle et j’ai aucun projet immobilier à proximité. Comme quoi ce n’est pas (uniquement) un sujet de promotion immobilière mais un sujet d’aménagement et d’appropriation par la ville de cette partie là de la ville pour laquelle peut de choses sont faites…
        Cordialement

        1. Oui il est vrai que c’est tout aussi difficile en voiture C’est vraiment dommage que le Cours Gambetta soit négligé (le ramassage des poubelles est bruyant, les poubelles projetées violemment au de casser notre coffret gaz tout récent, et il y en a autant à côté…) il représente l’entrée dans Aix et la continuité de notre jolie Rue d’Italie. Enfant, adolescente, le Cours était très agréable et propre. Vous avez raison c’est devenu la jungle. Que pouvons-nous faire pour cela change ?

          1. Bonjour
            Peut être mettre le cours en sens unique pour les voitures pour élargir les trottoirs et les pistes cyclables, desservir le quartier par des bus électriques et en Diablines pour éviter le tout automobile. Enfin essayer de supprimer les deux pompes à essences ce qui pousse beaucoup de voitures à venir se ravitailler dans notre quartier.
            Bonne fête

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.