Notre maison brûle et nous regardons ailleurs

Reprenant ce cri d’alerte, le CIQ des Facultés nous interpelle sur un véritable écocide: le massacre de la villa Bourguet, « une des dernières bastides aixoises dans la ville encore pourvue de sa « campagne » originelle, une parcelle de 1,1 ha aménagée en un parc arboré, composé de rocailles, de petits bois autour d’un cèdre majestueux et de quelques platanes, de vergers et d’alignements de grands cyprès et de micocouliers« 

La protection de l’environnement est un axe majeur de notre programme de quartier, aussi sommes nous solidaires de la protestation du CIQ des facultés, à lire ici

Dernière nouvelle en date du 20/09/2022. Un article de Maritima Medias, accessible ici, informe que le maire a fait interrompre le 16 septembre, le chantier de la villa Bourguet pour non respect du volet paysager du permis de construire et de la charte de l’arbre et exigé le dépôt d’un nouveau permis de construire modificatif. A suivre…

Posted in Une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.