Yves Blanc: mise en lumière et zones d’ombre…

Les travaux dans le secteur Yves Blanc Carcassonne se terminent, au soulagement des riverains et des commerçants de ce quartier, même si nous sommes loin de la « place de village » qu’on aurait pu espérer et que le CIQ avait imaginée. Davantage de mobilier urbain serait bienvenu afin de donner à ce lieu un côté plus convivial: sièges ou bancs placés le long de l’allée centrale et a proximité du kiosque a pizza, poubelles… L’éclairage lui est maintenant opérationnel et la place brille de mille feux le soir venu. Les emplacements réservés aux végétaux devraient recevoir arbres et plantations nouvelles, annoncés pour janvier, et les finitions (panneaux, marquages au sol…) sont en cours.

Certaines d’entre elles, en périphérie de la place, sont urgentes, comme par exemple le passage piéton sur le RICM, entre le bar du Champ de Mars et le dépôt de pain, qui n’a pas encore été rematérialisé ; ou, de l’autre côté du rond-point, celui permettant de traverser l’avenue des Déportés en toute sécurité. Nous espérons que cela sera rétabli au plus vite maintenant – c’est du moins ce qui nous a été annoncé.

Côté parking, si de nombreux aménagements ont été finalisés, il resterait à décourager les voitures de se garer en plein milieu de l’allée d’accès à la piscine. En effet, le passage est très souvent bloqué par des véhicules stationnés hors des emplacements dédiés (cf photo), ce qui empêcherait une personne à mobilité réduite d’accéder à la piscine ou d’en sortir. Le stationnement devrait y être rendu impossible par l’implantation de plots au sol ou être au moins clairement signalé comme interdit (signalisation au sol). Par ailleurs, sur le terre-plein central face à la pharmacie, il avait été demandé que des places « arrêt minute » dédiées aux commerce et limitées à une quinzaine de minutes soient prévues, et c’est l’espace « livraison » qui a finalement été élargi – ce qui est n’est pas forcément des plus engageant pour les usagers car ces espaces ne doivent être en principe utilisés que pour permettre la montée ou la descente de personnes ou pour procéder au chargement ou déchargement d’un véhicule.

Un peu plus loin, la descente de l’avenue des Ecoles Militaires vers le Pont de la Torse pose question. Il nous avait bien été annoncé que seul le trottoir Nord, côté pharmacie, serait aux normes, ne laissant qu’un simple « chasse-roues » au Sud côté piscine. Une signalisation « Piétons, traversez » a d’ailleurs récemment été installée, incitant les piétons à emprunter le trottoir Nord pour éviter le côté impraticable. Toutefois, force est de constater que ce dispositif n’est pour le moment pas suffisamment dissuasif et que les piétons, ne prenant pas la peine de traverser, descendent en permanence sur la chaussée. La solution d’un seul trottoir côté Nord n’est donc pas vraiment satisfaisante, rendant cette zone encore plus accidentogène qu’avant.

Enfin, encore un peu plus loin, une large zone est laissée dans l’ombre depuis plusieurs mois : le secteur du Pont de la Torse est dans le noir le plus total depuis le début des travaux (février dernier), et ce malgré plusieurs signalements et demandes. La sortie du tournant, déjà complexe à traverser de jour pour les piétons, devient extrêmement délicate de nuit à cause des lampadaires qui ne sont toujours pas opérationnels. L’un d’entre eux semble avoir été tout récemment réparé mais il reste une large section, entre le Pont de la Torse et le chemin du Roc Fleuri, encore complètement privée d’éclairage. Cette portion serait-elle tombée dans l’oubli ? Avec l’heure d’hiver, il devient en tout cas encore plus urgent d’y remédier !

4 Replies to “Yves Blanc: mise en lumière et zones d’ombre…”

  1. Il me semble que la pharmacie se situe au nord de l’avenue des écoles militaires et la piscine au sud.

    L’absence de trottoir du côté sud est vraiment dangereuse. Combien faudra-t-il de morts pour que ce trottoir soit élargi ?

  2. Bonjour, ces commentaires sont tout à fait pertinents et se réfèrent bien à ce qui avait été annoncé. J’y ajouterais l’information qui avait été donnée lors de la dernière présentation du projet, à savoir que la chaussée très endommagée et les trottoirs de la rue du RICM devaient être refaits cet été dans l’a continuité des travaux du rond point. Or ce n’est que la moitié droite de la rue (en montant) qui a vu son bitume refait, et rien sur les trottoirs. Vous souvenez vous de ce point ? Bien Cordialement.

    1. En effet, la réfection du RICM avait été annoncée. La mairie annexe a signalé à la rentrée que les travaux avaient pris de retard et que seule la partie basse du RICM serait refaite. Voici le message envoyé début octobre 2019 à ce sujet:
      « -Rue du RICM : La régie des eaux et assainissement du Pays d’Aix a dû reporter des travaux prévus cet été. L’état de la rue n’étant pas satisfaisant en plusieurs endroits, le service voirie va procéder à une reprise de l’enrobé sur la partie basse de la rue. Une réfection plus complète sera faite ultérieurement après l’intervention de la Régie. »
      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *