L’adieu aux arbres…

L’esplanade Yves Blanc se prépare à un rajeunissement – et ses arbres aussi: « Leur remplacement est prévu du fait de leur état physiologique et mécanique dégradés. » Ainsi conclut le rapport sur l’état phytosanitaire des alignements de l’esplanade, dont la synthèse est disponible ci-dessous.

Contacté par le CIQ, le service des espaces verts se dit mobilisé pour la sauvegarde des arbres de notre ville. Il confirme que cette étude phytosanitaire a été conduite par leur propre expert et qu’en cas de doute une expertise extérieure est systématiquement diligentée. Dans le cas présent, l’état de dépérissement de la totalité des sujets ne faisant apparemment pas question, la décision a été prise de tous les remplacer par des sujets de taille moyenne.

Le système de suivi d’arrosage prévu sera d’ailleurs sophistiqué: finis les goutte à goutte, qui n’arrosent qu’en surface et n’incitent pas le sytème racinaire à se développer en profondeur. Les arbres qui seront replantés seront arrosés manuellement et pourvus d’un système de suivi et de contrôle d’arrosage connecté appelé « centre tensiométrique » qui permettra d’ajuster et d’optimiser l’arrosage, sujet par sujet, en fonction des données collectées.

Bien que déçus de voir disparaître les platanes les plus imposants, nous espérons que ce système permettra à leurs remplaçants de se développer rapidement et prendre la relève avec une plus grande vitalité.

2019-02-28 Rapport phytosanitaire Espl Yves Blanc - Synthèse

3 Replies to “L’adieu aux arbres…”

  1. Je ne comprends pas comment le stationnement de voitures ou de camionnettes pourrait abimer les branches en hauteur des arbres (le tronc d’accord, mais les branches???). La faute n’en est-elle pas aux installations lors de la fête foraine?

    1. Difficile de savoir qui sont les « coupables » mais ce sont sans doute des véhicules imposants type camionnettes, fourgonnettes ou camions qui ont abîmé les branches hautes.

  2. une fois de plus on coupe les arbres dans notre belle ville d’Aix en Provence et l’été avec plus de 30 degrés, on va encore raser les murs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *