Notre CIQ a 10 ans!

 

Bon anniversaire CIQ Cézanne-Vallée de la Torse ! Dix ans d’action ! Merci à une équipe motivée autour du premier président Michel Kapferer, de s’être investie pleinement lors de la création de cette belle association. Bien des projets initiés par le premier bureau ont été repris par les suivants et sont proches d’être finalisés. Comme le projet de Grand Parc qui fait écho à celui du Parc Naturel Urbain porté aujourd’hui par la Mairie. Ayant été un des témoins de la naissance du CIQ Cézanne-Vallée de la Torse, des souvenirs reviennent…

Avant la naissance du CIQ Cézanne et peu avant la scission du CIQ EST*, le débat portait sur le désenclavement de l’avenue Jean et Marcel Fontenaille. Il y avait deux hypothèses principales en discussion. Soit rejoindre la rue du RICM à partir de la rue St Thomas de Villeneuve (scindée en deux par un terrain vague). Soit couper au voisinage du Roc Fleuri pour atteindre l’avenue des Ecoles Militaires. Une partie des adhérents du CIQ EST était opposée à ce dilemme car une fraction importante du trafic routier venait de St Marc et de Vauvenargues. Selon eux, la Mairie d’Aix aurait dû étudier une troisième solution permettant de détourner le flux de circulation vers l’A51 avant l’entrée en ville. D’autres voulaient créer une voie exclusivement réservée aux bus sur l’avenue Fontenaille pour dissuader les automobilistes d’entrer dans Aix et les amener à utiliser le parking relais des 3 Bons Dieux.

Il est intéressant de rappeler comment Mme Joissains résolut le problème. D’abord elle proposa une solution surprenante. Un tunnel devait relier l’avenue Fontenaille et le cimetière St Pierre ! Porté par Jean Chorro le projet était à l’étude et jugé réalisable. Probablement confrontée au coût élevé des travaux de percement, Mme le Maire s’orienta finalement vers une décision différente. Elle préféra ouvrir la rue St Thomas de Villeneuve à la circulation et présenta ce choix comme provisoire. Le trafic en fut amélioré. Dans un second temps, au nom de l’intérêt général, Mme le Maire décida que sa décision serait définitive. Le projet de tunnel tomba aux oubliettes. Le tout jeune CIQ Cézanne fit le dos rond, considérant que c’était pour notre quartier un moindre mal.

Après l’ouverture de St Thomas de Villeneuve, la circulation fut améliorée autour du Sacré Cœur mais les embouteillages de la rue du RICM ne diminuèrent pas. Les maires de St Marc et de Vauvenargues qui avaient lancé des programmes immobiliers conséquents, n’auraient sans doute pas été mécontents de voir s’ouvrir un axe de circulation supplémentaire dans le secteur du Roc Fleuri pour que leurs administrés puissent attraper l’autoroute la Provençale plus rapidement. Souhaitons que le projet de parc urbain imaginé par le premier  bureau,  enrichi par ses successeurs puis acté par la Mairie d’Aix, mette un point final aux pressions répétées en faveur du tout-automobile dans notre quartier. Espérons après dix années d’attente, voir enfin le bout du tunnel !

Hubert Capes

* En 2008 l’éclatement du CIQ EST a donné naissance aux CIQ Cézanne-Vallée de la Torse  et CIQ Pont de Béraud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *