Musique Amplifiée et Nuisances Sonores

Le bruit est signe de vie, mais il constitue aussi l’une des préoccupations majeures des Français. De simple désagrément, le bruit, avec l’usage inconsidéré de la musique amplifiée, est devenu un véritable fléau, portant atteinte à la santé et à la qualité de vie quotidienne de nombreuses personnes.

La prévention des bruits de voisinage est placée sous la responsabilité du maire, qui tient un rôle central. Il est d’abord un médiateur. Il peut également saisir un conciliateur de justice (auprès du tribunal d’instance) qui essayera d’orienter les parties vers un accord. Oui mais…comment faire quand le Maire autorise une manifestation qui déroge au règlement… que la Mairie devient juge et partie …que la police municipale n’est pas équipée de sonomètres…Tout comme la pollution de l’air et les produits chimiques toxiques, la musique amplifiée et les nuisances sonores représentent un risque environnemental pour la santé. Mais par incurie, on refuse souvent d’en mesurer la gravité. Alors que beaucoup de gens souffrent d’une surexposition au bruit, la tendance est de considérer qu’il s’agit là d’une fatalité de la vie à laquelle on devrait s’accoutumer. Hubert Capes

2 Replies to “Musique Amplifiée et Nuisances Sonores”

  1. Extrait d’un message en retour de l’Association AntiBruit de Voisinage (AAbV) dont le CIQ est adhérent.

     » Bonjour Monsieur Capes,

    Bravo à votre « petit groupe d’administrateurs » et félicitation pour votre excellent article.
    Vous êtes bien au courant de la loi et du dernier décret de 2017 ; au passage, AAbV y a beaucoup travaillé au sein du Centre National du Bruit (CNB) dont elle est membre pour faire admettre les diminutions que vous avez repérées.

    Je serais ravie de pouvoir vous aider.

    Déjà, je vous donne amicalement un truc tout bête (expérience !) auquel Mme le Maire est très sensible : que chaque famille adhérente à votre CIQ aille à l’accueil de la Mairie à Aix et remplisse un imprimé (ils sont disponibles à la porte avec une urne pour les recueillir) pour lui transmettre ses doléances. Elle les lit ! Elle va entendre et s’effrayer au vu du nombre de doléances pour les mêmes sources de nuisances !
    ……. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *