Masques et bergamasques…

C’est bien un recueil de poésie de Verlaine que brandissent ces enfants masqués de l’école du Val Saint André !

En dépit de l’annulation de la fête de remise des prix  et de la balade, la poésie est restée présente dans les écoles du quartier et, cette année encore, la dotation du CIQ a permis l’achat de livres dans les quatre classes participant au concours.

 

Métaphore intéressante, cette vision d’enfants masqués protégés derrière un livre !

 

« Masques et bergamasques », Clair de Lune, Fêtes galantes, Paul Verlaine.

 

 

Posted in Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *