En roue libre ? Rdv le 21 mai !

Mise à jour du 18/05 (info Adava)

L’Adava (Association Droit au Velo à Aix) vous invite à découvrir les aménagements temporaires mis en place par la ville pour qu’ensuite vous les utilisiez et les fassiez connaître.
Rendez-vous place de la Rotonde devant l’office de tourisme le jeudi 21 mai à 17h. Des groupes de 10 personnes maximum seront constitués, chaque groupe partant ensuite à la reconnaissance d’un ou plusieurs itinéraires aménagés expérimentalement.

En bonus: la carte de l’Adava des aménagements cyclables définitifs et temporaires dans la ville d’Aix http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/adava-pays-daix_192878


Mise à jour du 04/05 (info mairie)
La ville dévoile son  plan à l’essai pour le vélo et propose un  plan cyclable expérimental.


01/05/2020

Et si le vélo devenait un outil pour le déconfinement à partir du 11 mai ?

  • Un peu partout dans le monde on voit apparaître des pistes cyclables temporaires pour circuler en temps d’épidémie. Le vélo garantit la distanciation sociale, il permet d’éviter les transports en commun et la ruée vers le tout voiture une fois le confinement levé.
    Au total, une vingtaine de communes françaises ont ou vont aménager des pistes provisoires : Rennes, Nantes, Nice, Montpellier. En Île-de-France, il pourrait y avoir jusqu’à 150 km de pistes provisoires, essentiellement à Paris et dans la petite couronne.
  • Ce sont des pistes cyclables que l’on met en place en quelques heures ou quelques jours, en prenant sur une route ou une rue, sur une voie qui était jusque là dédiée à la circulation automobile ou plus rarement au stationnement et en installant simplement des équipements légers avec des barrières ou des plots, donc, très peu de travaux, de la peinture et des panneaux.
    Il faut pouvoir accueillir en toute sécurité et confortablement les cyclistes.
  • Et à Aix?
    Le développement des pistes cyclables est une demande récurrente du CIQ. Pourraient devenir « cyclables » dans notre quartier: avenue des Ecoles Militaires, cours Gambetta, avenue des Poilus, coulée verte, avenue des déportés de la Résistance…
  • Depuis trois semaines, élus et services techniques travaillent à l’élaboration d’un « plan vélo » dont la publication sur le site de la mairie est annoncée pour la fin de semaine.
    Il est regrettable que les associations actives sur le sujet n’aient pas été associées à cette production.

Le CIQ suit le dossier. Finalement, le vélo pourrait être le grand gagnant des déplacements post-confinement!

Profitons-en pour rappeler que le CIQ a récemment proposé un parcours cyclable passant sur le plateau de la Cortésine, et demande depuis plusieurs années que soit mise en place de façon prioritaire une piste cyclable sur le boulevard des Poilus, en supprimant les places de parking côté Sud.

5 Replies to “En roue libre ? Rdv le 21 mai !”

  1. Bonjour,
    Merci pour cette annonce du Tous en Selle de ce jeudi 21.

    Sur ces aménagements provisoires, L’ADAVA propose un sondage « Retour d’expériences » sur son site internet:

    « Pour que le temporaire dure, nous vous invitons à emprunter fréquemment ces aménagements. Et nous aimerions connaître votre avis sur la localisation des aménagements, leur sécurité, etc…

    Nous vous proposons de répondre à un questionnaire sur notre site internet » :
    http://adava.fr/wp/amenagements-cyclables-temporaires/

  2. La ville vient de publier son « plan vélo » :
    https://www.aixenprovence.fr/Deplacements-un-plan-a-l-essai-pour-le-velo

    « Ce plan vélo inédit qui va s’étendre sur plus de 13 kilomètres, sera opérationnel dès le 7 mai sur les voies de bus, et entre le 15 et le 20 mai pour les autres voies de circulation.
    Hormis les couloirs de bus, on trouve parmi les principaux axes aménagés les avenues Max Juvénal, Malacrida, Henri Mauriat, le cours des minimes ou la route de Galice. »

  3. Supprimer les places de parking est une bonne idée, mais cela nécessite pas mal de travaux. Il y a souvent des platanes entres, des sorties de garages qui conduisent à des pistes cyclables bosselées. Comme dans d autres villes, le plus simple est de supprimer une voie de voiture en passant la rue en sens unique. Largement possible vu que le cours Gambetta est quasiment parallèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *