Alors, Cézanne ou Cezanne?

Question d’identité, sommes nous le CIQ Cézanne – Torse ou le CIQ Cezanne – Torse?
Quelle graphie doit-on adopter ? Mettre ou ne pas mettre un accent aigu sur le premier e ?
Le débat est ouvert.

  • Pour les descendants du peintre, c’est clair, il faut rétablir l’orthographe originelle de leur nom, telle qu’elle est établie par des recherches généalogique sur les origines italiennes  de la famille, donc sans accent : Cezanne.
    Paul Cezanne, lui-même, a toujours écrit son nom ou signé ses lettres ou ses  tableaux Cezanne sans accent sur le « e ».
    ( la signature du peintre)
  • Cependant, la graphie française en « é » a fini par s’imposer très naturellement à tous les auteurs ayant écrit ultérieurement sur Paul Cézanne
    finalement la norme graphique française impliquant que l’on écrive « Cézanne » et non « Cezanne » s’est transmise.
    (la signature du fils du peintre « petit Paul »).

Pour conclure :  le débat reste ouvert !

A chacun de choisir, soit de se conformer à la norme graphique française et mettre l’accent sur le e, soit  de se conformer au souhait de la famille du peintre de respecter l’orthographe originelle de leur patronyme et ne pas mettre d’accent.
(source la société Cezanne)

 

 

 

Posted in Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *